• Comment éduquer ses enfants

     Il m'arrive assez régulièrement de m'imaginer ce que je ferais si. C'est une bonne vieille habitude qui date de mon enfance (mais tous les enfants font ça, aussi).

     Et quand j'étais petite, je me disais que si jamais j'avais des enfants, plus tard, je leur apprendrais des tas de choses utiles pour se débrouiller dans la vie. Par exemple, régulièrement, je leur banderais les yeux pour les habituer à être aveugle, afin qu'ils apprennent à se débrouiller sans la vue (dans l'éventualité où ils perdraient vraiment la vue), à se repérer dans la maison par exemple. C'était un apprentissage que mes parents ne m'avaient pas dispensé et je n'avais pas le courage d'y remédier seule, mais je me disais que mes enfants y auraient droit sans faute, si j'en avais, et que j'en profiterais pour me bander les yeux moi aussi afin d'apprendre l'expérience de la cécité en même temps qu'eux.

     Le temps a passé. Maintenant, je repense à cette théorie éducative, et j'en perçois la naïveté et les incohérences (la faiblesse de la probabilité de devenir aveugle un jour, par exemple ; ou le temps qu'il faudrait pour s'habituer à la cécité...). Je ne compte pas avoir d'enfants, mais il m'arrive encore de me demander si cette théorie est toujours d'actualité, dans ma tête. Quand on la considère d'un point de vue d'adulte, on perçoit bien qu'elle a quelque chose d'absurde... Alors, si j'avais des enfants, si je comptais en avoir, est-ce que j'envisagerais toujours de la mettre en pratique, cette théorie ?

     Parfois, je me dis que non, que je n'oserais pas (ou en tous cas pas plus d'une fois ou deux). Et parfois, je me dis que, quand même, ça peut toujours être pratique de savoir se débrouiller sans la vue, et c'est un sacré avantage que d'y avoir été entraîné, ne serait-ce qu'un peu (surtout si on devient effectivement aveugle). Et puis, ça ne serait jamais qu'un jeu d'enfant, que de s'imaginer ce qu'on ferait si (si on devenait aveugle).  Ça ne coûte rien, pas vrai ?

     Ces fois-là, je me dis : pourquoi pas ?

    « L'autocensure du réalisme[Eklabugs] Une petite étude des passions »

  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Avril à 14:16
    Avoir des enfants de nos jours est une sacré épreuve... Il n'y a rien de plus pire qu'avoir des enfants qui finissent mal élevé non par les parents mais à cause du milieu ou ils vivent. C'est vraiment très dure d'avoir des enfants bien élevé maintenant. Les parents délaisse l'éducation de leurs gosses beaucoup trop occupé à compter leurs argent ou comment la dépensé... Sérieusement ou va le monde...
      • Lundi 2 Avril à 14:18

        Ouhlah. Avez-vous vraiment lu mon article ? Ce n'était pas tout à fait le sujet (et on a, paraît-il, la génération qu'on mérite)... :P

      • Lundi 2 Avril à 14:46
        Oui je l'ai lue. Mais il fallait que ça sorte. Excusez-moi pour le hors-sujet. Il y a encore 2 mois je vivais avec 2 gosses de 3-4 ans. L'envie de les balancé par la fenêtre m'a souvent traversé l'esprit. <. < J'ai vécue un traumatisme...

        Sinon pour le vif du sujet de l'article, apprendre à ses enfants à se débrouiller c'est très bien. Je suis actuellement la femme de ménage et la cuisinière de chez moi (qui est chez mes parents) c'est formidable! J'adoré apprendre à me débrouiller et à me préparer à une vie indépendante ! O/
        Il ne faut pas trop abusé sur ce point, ne pas tout mettre sur le dos de ses gosses non plus. Sinon oui il faut les préparé à être indépendant et débrouillard.

        Pour la vue, je n'ai pas grand choses à dire. Même si c'est pas con je ne perdrais pas mon temps à faire ça avec mes enfants. Ils seront assez fatigant comme ça xD
      • Mardi 3 Avril à 18:00

        Élever des enfants (entrons donc dans la considération sérieuse du sujet, puisque c'est de ce côté que vous le prenez), c'est effectivement beaucoup de travail, et contrairement à ce qu'on pourrait croire, ce n'est pas à la portée de n'mporte qui (en tous cas beaucoup moins que de les faire). Il n'y a pas de méthode miracle, mais les considérer comme des personnes plutôt que comme des charges/trucs agaçants/sous-êtres me semble être un bon début ;)

      • Mercredi 4 Avril à 10:00
        Pour être honnête, j'ignore complètement comment procédé à l'éducation d'un enfant. J'ai grandit dans un milieux assez violent. Une bêtise = violence physique. Je n'ai jamais été consigné dans ma chambre. J'ignore totalement comment font les parents "normaux" pour élever correctement leurs enfants. Pour l'instant je n'en ai pas encore mais cela viendra bientôt un jour (j'ai un mec je suis en couple) et j'ai peur, peur de ne pas faire ce qu'il faudrait faire. Je ne tien pas à avoir des clauchards en guise de famille. Dans la ville où j'habite pratiquement tout les jeunes son mal éduquer... C'est triste à dire mais c'est la cours aux allocations familiales désormais...

        Si le hors-sujet vous dérange, nous pouvons discuter autre part. Un forum par exemple. (Les mp c'est pas pratique je suis sur portable).
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :