• De l'intérêt des émoticônes

     Ou plutôt :

    De l'intérêt des émoticônes

     

      En tant que chose élitiste et ingrate envers la modernité (c'est mon côté académicienne, voyez-vous ; et puis, j'ai toujours aimé cracher sur les réseaux sociaux...), je n'utilise pas d'émoticônes. J'utilise des smileys, mais pas des émoticônes. Les smileys sont faits de symboles (genre : :3, , =o, ê_é, etc.), les émoticônes sont de petites images, pour ceux qui ne connaissent pas la différence.

     Je n'utilise pas d'émoticône parce que même si les smileys ne sont pas des mots, j'ai constaté qu'on en faisait un usage plus modéré (moins de listes de smileys à la suite, moins de combinaisons de smileys à la place des mots, moins de tendance à répondre par uniquement des smileys, etc.), et qu'en plus, les gens que j'apprécie le plus utilisent des smileys, et pas des émoticônes. (C'est ce que j'appelle dans ma tête la politique de smileys : en fonction des smileys (ou émoticônes) que vous utilisez, je peux deviner très rapidement si nous sommes faits pour nous entendre ou non. Un de ces jours, je vous expliquerai comment ça marche.)

     

     Enfin, là n'est pas le sujet. Je n'aime pas les émoticônes et j'en utilise très peu (exception faite d'une ou deux conversations WhatsApp où tout le monde en utilise et où j'ai fini par m'y mettre par mimétisme ; mais en dehors de ça, vous ne me verrez jamais en mettre). Et je n'en ai jamais vraiment compris l'intérêt, jusqu'au jour où, sur WhatsApp justement, j'ai eu l'idée de faire des rébus avec. On prend rapidement le coup, et on s'amuse bien cinq ou dix minutes comme ça. Bon, on finit vite par se rendre compte des limites (il n'y a pas de raie, pas de phacochère (alors qu'il y a un suricate : comment fait Timon sans Pumba ?!), pas toutes les lettres de l'alphabet, il manque plein d'objets, de plantes, d'animaux, de paysages...), et puis parfois on finit par s'accommoder un peu avec la réalité (on va dire que ce cheval est un âne). Il n'empêche que ça m'a bien divertie, alors, à vous de vous amuser un peu :

    (par ordre de difficulté croissante... Courage !)

     

    Courage !
    Celui-là c'est pour vous échauffer...

     

     

    Eh non, pas tout à fait... 
    Eh non, la réponse n'est pas Je te barre vachebulle, mais c'était bien tenté...

     

    Eh oui, c'est pas facile, les rébus... :P
    Allez, vous devriez prendre le coup (même si je concède qu'en effet, les rébus ne sont pas toujours faciles) !

     

    Tut tut tut, je ne vais quand même pas vous donner la réponse aux rébus à chaque fois !!
    Un peu de poésie pour passer au niveau supérieur, mais vous pouvez vous en sortir !

     

    --
    Un indice : Verlaine.

     

     

    --
    Et le boss final ;)

     

     Je ne vous donne pas les réponses, mais n'hésitez pas à donner vos hypothèses en commentaire ! (ou à partager vos propres rébus...)

    « La bien-pensanceApprenez la perfection avec Ron Padgett »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Février à 19:33

    JE T'AIME

     

    (pour le rébus hein, ne te fais pas de faux espoirs v_v)

      • Dimanche 18 Février à 19:37

        :'(

        Un instant, j'y ai cru...

    2
    Vendredi 9 Mars à 20:06

    C'est pas facile les rébus.

    Merde la réponse était déjà écrite.

      • Samedi 10 Mars à 13:34

        Roh, je sais bien que c'est pas facile, pourquoi vouloir à tout prix râler ?! :P

         

        (oui, j'avais prévu ma petite blague :'))

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :