• Recette de hachis parmentier

     Il y a un an, je vous racontais les déboires d'une jeune étudiante perdue à Picard entre deux boîtes de hachis parmentier. Entre temps, j'ai appris à faire du hachis parmentier maison, et croyez-moi, c'est bien meilleur.

     (Bon, j'ai un peu improvisé, alors voici ma recette de mémoire, mais il se peut qu'elle soit améliorable. Dans le doute, suivez votre instinct et adaptez à votre sauce.)

     

     Ingrédients :

    • 200 g de pommes de terre par personne
    • 1 steak haché par personne
    • 1 tomate pour 2 personnes
    • 1 demi-oignon pour 2 personnes (et des lunettes de plongée pour protéger vos yeux)
    • 1 gousse d'ail pour 2 personnes (la gousse d'ail, c'est le petit morceau, pas le gros groupe de petits morceaux, hein)
    • De l'huile d'olive (mais de l'huile de tournesol fera l'affaire)
    • De la crème fraîche (parce que la crème chaude c'est nul)
    • Un peu de noix de muscade (pour faire genre que c'est de la cuisine fine)
    • Accessoirement, du fromage râpé ou du parmesan
    • et obligatoirement, un grand sourire (parce que si vous ne souriez pas, je ne vois pas pourquoi vous vous embêteriez à faire un hachis parmentier, franchement...)

     

     Recette :

    • Épluchez vos oignons (de préférence, trouvez un petit frère ou une petite sœur qui puisse faire ça à votre place, mais munissez-le/la de lunettes de piscine, ça lui évitera de pleurer.  Note : les lunettes de piscine sont toujours utile quand vous cuisinez des oignons.). Épluchez vos patates, puis coupez-les en dés (le ou la minus peut très bien faire ça aussi).
    • Faites décongeler, mais pas cuire, vos steaks hachés au micro-onde (750 Watts, 30 secondes par steak en moyenne, je crois). Pendant ce temps-là, épluchez vos gousses d'ail, puis hachez-les très finement. (Hey, c'est des gousses d'ail, cette fois-ci vous pouvez bien les éplucher vous-mêmes.)
    • Mettez un peu d'huile dans votre poêle (à feu moyen), puis quand l'huile est chaude, faites revenir vos oignons dedans pendant, genre 5 minutes (à feu doux cette fois-ci). Puis rajoutez vos hachures de gousse d'ail, et faites revenir encore 5 minutes (ou moins si vous avez la flemme d'attendre).
    • Là, normalement, votre minus a fini d'éplucher les pommes de terre et de les couper en dés (si votre minus avait fini d'éplucher et de couper les patates avant, faites cette étape avant). Passez-les un coup sous l'eau pour les laver, puis faites les cuire environ 10 minutes dans de l'eau bouillante. (Enfin, faites-les cuire quoi.) N'oubliez pas de saler l'eau.
    • Mettez vos steaks hachés dans votre poêle, puis massacrez-les : avec une spatule, maintenez votre steak haché plaqué contre la poêle, et avec l'autre, tapez dessus jusqu'à ce qu'il se casse en plein de petits morceaux (qu'il soit un steak haché haché, quoi). Retournez votre steak haché régulièrement pour le massacrer des deux côtés.
    • Pour éviter que votre minus ne soit traumatisé par ce massacre de steak haché, occupez-le en lui donnant les tomates. Qu'il les coupe en petits dés (et qu'il enlève le vilain truc vert, là, ça ne se mange pas).
    • Une fois vos steaks hachés réduits en fins morceaux, rajoutez les petits dés de tomate et laissez à feu très doux le temps de faire le reste. Dites à votre minus de surveiller ça, ça ne demande aucune compétence encéphalique.
    • Pendant que votre minus touille vaguement ce qu'il y a dans la poêle, prenez les patates et écrasez-les pour en faire de la purée (oui, la cuisine, c'est violent) avec ce que vous avez comme ustensile à portée de main (ma maman a un truc pour ça, mais je ne sais pas comment ça s'appelle, alors débrouillez-vous). Écrasez à votre goût (ou selon la fatigue de vos muscles...), selon comment vous aimez votre purée (très liquide ou un peu épaisse).
    • Puis rajoutez de la crème fraîche un peu au pif (je dirais 1 cuillère à soupe par 200 g de patates, mais je dis ça totalement au pif, alors improvisez). Puis rajoutez un tout petit peu de noix de muscade pour avoir l'air raffiné.
    • Balancez tout ce qu'il y a dans votre poêle dans un plat. Puis étalez de façon à ce que ce soit réparti de façon homogène. Balancez ensuite par-dessus votre purée, puis étalez de façon à ce que ce soit réparti de façon homogène (vous avez vu, j'ai dit quatre fois le mot façon en deux phrases).
    • Là vous avez le choix : soit vous rajoutez votre fromage pour gratiner, soit vous prenez une fourchette et vous faites des rainures dans votre purée pour qu'elle grille légèrement (faites des dessins, histoire que ça soit artistique, bordel).
    • Enfin, vous enfournez à, euh, disons 180°C pendant 20 à 25 minutes. Eventuellement, les 5 dernières minutes, vous faites griller le dessus avec l'option Grill du four (ça doit sûrement exister, les fours ont des tonnes d'options de nos jours). Improvisez un peu comme vous le sentez.
    • Sortez le plat du four, et servez (n'oubliez pas d'en donner un peu à votre minus qui l'a quand même bien mérité). Vantez-vous de ce superbe hachis parmentier, et précisez bien que vous avez pris la recette sur Internet, mais que vous avez adapté avec votre talent (ce qui est vrai), ou bien que vous l'avez inventée par vous-mêmes (ce qui est faux). De toute façon, je ne viendrai pas vérifier.
    • (N'oubliez pas de déguster, aussi.)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :