• Tuto - Dessiner un zèbre

     Parce que le fait de ne pas maîtriser les techniques de base de la représentation graphique n'est absolument pas rédhibitoire et ne m'empêchera jamais de faire des trucs rigolos — ou du moins, des trucs qui me font rigoler, moi.

     Amis artistes, amis non-artistes ! Ce tutoriel s'adresse à tous : il vous permettra de réaliser un dessin de zèbre assez rapidement et sans prise de tête. Entrons tout de suite dans le vif du sujet !

     Bases indispensables : déjà, il faut que vous soyez en train de sourire. Sourire, c'est la preuve que vous êtes de bonne humeur. Si vous n'êtes pas de bonne humeur, je ne vois pas pourquoi vous voudriez dessiner un zèbre, et en plus, si vous le faisiez, il y aurait de fortes chances pour que vous ratiez votre dessin. Parce que votre zèbre sentira votre négativité et sera moche en conséquence.

     Donc, si vous souriez, vous pouvez commencer par vous saisir d'un stylo/feutre/crayon/machin-pour-faire-des-traits-sur-du-papier de couleur noire ou foncée. De préférence, un stylo/feutre/crayon/machin que vous aurez acheté (non pas que je sois contre le vol ; plus exactement, si, je pense que le vol c'est mal, mais ce n'est pas la raison pour laquelle je vous suggère d'avoir acheté votre stylo/etc.), puisque vous aurez également besoin d'un code-barre (en général, c'est fourni à l'achat du stylo/etc. ; mais sinon, regardez les 4èmes de couverture des livres de votre bibliothèque, vous devriez trouver). S'il y a de l'espace autour du code-barre, c'est top (passez à l'étape 2). Sinon, vous aurez besoin d'une feuille de papier et de ciseaux : et si votre code-barre ne se trouve pas sur un machin qui colle, vous aurez également besoin de colle.

     Je pense que vous voyez où je veux en venir, mais comme ce serait bête de conclure mon tuto avant même de l'avoir commencé, voici voici (faites attention à réaliser mes instructions en conformité avec le modèle présenté, afin d'obtenir un rendu réussi) :

     

     Étape 1 :  découpez votre code-barre soigneusement et collez-le sur votre feuille de papier en veillant à laisser de l'espace autour de lui. (Si le code-barre est issu d'une étiquette, il collera tout seul ; sinon, utilisez votre bâton de colle. Oui, je vous prends vraiment pour des idiots.)

     

     Étape 2 : dessinez les pattes du zèbres en faisant deux traits en forme de "V" à l'envers aux deux coins inférieurs du code-barre.

     

     Étape 3 : dessinez les contours d'une chaussette/botte à l'envers à partir d'un des coins supérieurs du code-barre. (Vous pouvez choisir le coin supérieur que vous voulez, et choisir l'inclinaison de la chaussette/botte que vous voulez : ça changera uniquement l'orientation (vers la gauche ou la droite) du zèbre et son port de tête. Attention, certaines inclinaisons de chaussette/botte peuvent donner des positions anatomiquement impossibles.)

     

     Étape 4 : faites un (gros) point en dessous de l'angle de la chaussette, un (petit) point en haut du bout de la chaussette, et un trait en dessous : ils représenteront respectivement un oeil, un naseau et la bouche du zèbre.

     

     Étape 5 : dessinez deux "V" à l'envers sur le sommet de la chaussette.

     

     Étape 6 : à partir du deuxième coin supérieur du code-barre, faites un trait droit ou courbe et s'achevant sur une petite larme : ce sera la queue du zèbre. (C'est le moment d'exprimer votre créativité : la queue du zèbre est extrêmement importante pour représenter l'humeur du zèbre, aussi je vous conseille d'être très soigneux lors de la réalisation de cette étape cruciale.)

     

     Étape 7 :  le long du cou du zèbre (la partie de la chaussette où il n'y a encore ni point ni trait), dessinez des rayures en faisant des traits épais et parallèles aux traits du code-barre, puis coloriez la petite larme de la queue.


     

     Étape 8 :  enfin, réalisez les sabots du zèbre en faisant des gros points à chaque extrémité inférieure des traits de vos deux "V" à l'envers.

     

     Et voilà ! Vous savez désormais dessiner un zèbre en à peu près 20x moins de temps qu'il ne m'a fallu pour réaliser ce tutoriel, c'est-à-dire, environ 30 secondes.

     

     Maintenant, je sais que vous pensez que je me fous de vos gueules, et que c'est vraiment trop con, comme tutoriel. Ben, en fait, non. Déjà parce que grâce à ce tutoriel, vous savez rendre des codes-barres rigolos et esthétiques. C'est extrêmement pratique pour agrémenter les codes-barres présents sur les cartes postales et les cadeaux que vous offrez à vos amis.

     Ensuite parce que ce tutoriel vous fournit une base non-négligeable pour dessiner un zèbre : si vous suivez bien les instructions (sans faire les petits malins en détournant les instructions volontairement), vous réussirez à tous les coups à dessiner un truc que tout le monde saura identifier comme étant un [dessin de] zèbre. Ce qui n'est pas forcément le cas avec les tutoriels compliqués qui vous demandent de faire pleins de détails qui, s'ils sont mal réalisés, peuvent gâcher la forme globale du dessin : or, c'est la forme globale du dessin qui va faire que les gens identifieront ce qu'il représente. Maintenant, vous savez représenter l'essence, l'idée globale du zèbre : c'est un machin avec des rayures noires et blanches, quatre pattes, une queue et une tête allongée qui pendouille au bout d'un cou assez long (mais pas trop).

     Qui plus est, la technique du code-barre vous permet, d'une part, de faire une grosse économie de temps en n'ayant pas à dessiner 90% des rayures du zèbre, mais aussi, d'autre part, de réaliser un zèbre presque unique puisque le code-barre est un enchaînement de rayures blanches et noires d'épaisseurs variables, qui change d'un produit à l'autre. Chaque zèbre réalisé avec un code-barre d'un produit différent aura donc ses rayures spécifiques !

     Enfin, ce tutoriel avait aussi pour vocation de vous rappeler qu'en dessin, il n'y a pas que la technique qui compte : car il s'agit aussi de représenter des choses, des idées, en jouant avec la multitude de possibilités (en matière de matériaux, textures, couleurs, points de vue, etc.) qui s'offrent à nous. Ce n'est pas très grave si vous ne savez pas dessiner un zèbre réaliste, tant que vous vous amusez à le dessiner ; et ce ne sera jamais raté, si votre dessin parvient à tirer son intérêt d'autre chose que son réalisme.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 25 Janvier à 15:05

    J'y vois une once de parodie, dans ce tutoriel

    Ai-je tord?

      • Mercredi 25 Janvier à 17:03
        Dans la mesure où les étapes n'étaient pas nécessaires pour comprendre comment faire ce zèbre, oui, y avait une part de parodie. Néanmoins, je pense (mais tu me fous le doute, rah) m'être prise très au sérieux en rédigeant ce tutoriel (je prends très au sérieux la dérision et tout ce qui relève des sujets qu'on ne prend usuellement pas au sérieux).

        Parce que c'est important de prendre au sérieux les petites choses de la vie et ce n'était là qu'un rappel que le dessin n'a pas pour vocation unique la technique, et que par ailleurs on peut tout à fait négliger la technique et faire des trucs cool (bon, si on veut pousser on devra passer par la technique, mais celle-ci n'est pas nécessaire). Pour reprendre le titre du fameux livre dans Ratatouille : tout le monde peut dessiner !!
        (Pour plus d'approfondissement, lire la partie qui suit mon tutoriel :°) (Non, et sinon, y a pas mal de choses à dire sur le sujet. Je referai sûrement un article plus explicite un de ces jours o/)
      • Mercredi 25 Janvier à 17:05

        Réponse très complète comme d'habitude xD

        Ok je lirai ça alors, cet article plus explicite quand tu le publiera

      • Mercredi 25 Janvier à 17:13
        Il faut être complet, c'est le meilleur moyen de nuancer sa pensée ! Par ailleurs, comme tu es un monsieur-qui-dessine, si tu as une opinion en ce qui concerne [la représentation du] rapport entre technique et dessin, l'importance ou non de se prendre au sérieux, d'être sérieux, de déconner, d'être réaliste ou au contraire de se cantonner aux trucs cons comme ce zèbre (mais avouez que c'est original et rigolo, rooh !), etc., je suis preneuse !
        (Oui, ça fait beaucoup de trucs, et en plus je suis vague dans ma demande : mais rien ne vaut les questions ouvertes, ou, pire, les questions qui ne sont pas sous forme de questions !!)
        Autrement, comme ça se prête bien aux échanges, je peux dessiner des pistes et ouvrir un dialogue dessus :')
    2
    Mercredi 25 Janvier à 18:31

    Non perso je suis quelqu'un qui dessine juste comme ça, sans trop me poser des questions

    Par contre j'aime bien entretenir un bon rapport avec la parodie; niveau dessin, j'étais pas mal là dedans pendant un moment mais c'était parce que j'étais très influencé par certains univers (comme le jeu EarthBound, je sais pas si tu connais)

    C'est pour ça que j'ai pensé qu'il pouvait s'agir d'une parodie. Là c'est le moment un peu "coup de gueule":

    J'ai pensé que ça aurai pu être une caricature de certains tuto qui proposent de nous apprendre "étape par étape" à dessiner un truc. Et qu'il fallait absolument suivre à la lettre ce tuto, sans chercher à développer son style (ce que font pas mal de tuto pour "apprendre à dessiner manière manga")

    Puis même le simple fait de poster des tuto pour apprendre à dessiner, c'est POUR MOI réservé aux professionnels dans ce milieu. Et que quand c'était pas le cas:

    -soit c'est proposé par un amateur qui dessine pas franchement bien mais qui pense qu'il est "trop doué sisi"

    -soit il y a un sous entendu portant vers une critique

    3
    Mercredi 1er Février à 17:47

    Je vais le redire, mais c'est vrai que quand je dessine j'oublie l'essentiel, les couleurs, les formes. Tout le monde s'acharne sur les proportions (moi y compris), pourtant il y a tellement d'autres choses à développer !

    Par contre oui, on n'est pas des grilles-pains, promis on a un cerveau :')

      • Mercredi 1er Février à 17:52

        Tu sais, je dénonce moins l'acharnement de la technique (au détriment du reste) que la volonté de maîtriser les proportions :° C'est comme pour tout : à un moment ou à un autre, il faut accepter de travailler la technique & co, si on veut progresser. Mais c'est dommage que ça se fasse - trop - souvent au détriment du reste. Je n'apprécie pas un dessin parce qu'il est réaliste (même si je peux être admirative devant la technique), j'apprécie un dessin parce que quelque chose s'en dégage. Bon, en l'occurrence, je ne te visais pas toi en particulier, parce que tu explores des trucs et que tes dessins rendent bien, pas seulement à cause de la technique ~

        "Par contre oui, on n'est pas des grille-pains, promis on a un cerveau :')" Whut ? D:

    4
    Mercredi 1er Février à 18:00

    Nope rien, ne change rien, j'aime tes tutos <3 tu es PARFAITE u__u

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :